Informations Générales sur la Crète

Crète

Informations Générales sur la Crète

1. Quelques mots de la Crète et de son histoire

2. Ce que les amis de la Crète disent de l'île

Quelques mots de la Crète et de son histoire  

creteLa Crète est la plus grande des îles grecques et est située dans le sud-est de la Méditerranée.
L'Histoire crétoise commence à 6000 av. J.-C, quand l'île était inhabitée. La période la mieux connue est l'Âge de Bronze (2600-1100 av. J.-C), la période de la Civilisation Minöien. Pendant cette période les Crétois ont colonisé des Îles des Cyclades et en Crète les palais de Knossos, Festos et Zakros ont été construits. Tandis que les Egyptiens avaient peur du « Grand bleu », les bateaux Minöiens avaient l'habitude de voyager et de faire du commerce tout autour de la Méditerranée. L'influence culturelle des nations diverses sur les Crétois, a donné naissance à cette civilisation que nous admirons toujours et que l'on considère comme la première civilisation de haut niveau en Europe.
La Crète est longue de 260 km et 60 km au point le plus large. C'est une île pleine de contrastes. La côte du Nord-Est, le secteur principal touristique de la Crète où toutes les grandes villes se trouvent:
Iraklion: 200,000 habitants
Hania: 70,000
Rethymno: 30,000
Agios Nikolaos et Sitia sont des villes plus petites, au dessous des 15,000 habitants.  
Dans le Sud, les grandes villes sont: Ierapetra, Timbaki et Mires. La Côte Sud est la place idéale pour le touriste qui est à la recherche d'une plage isolée. Malheureusement chaque année leur emplacement devient plus connu, ces plages deviennent un peu plus difficiles à trouver. Le naturisme est une pratique commune sur beaucoup de plages isolées. Le sud est aussi une bonne place si vous voulez vous former dans la conduite sur routes étroites et sinueuses.

Loin des régions côtières, l'intérieur est une partie moins bien connue de la Crète. C'est le secteur montagneux de la Crète; les routes peuvent être vraiment mauvaises, les signalisations de route ne sont pas d'un grand secours et il est dur de trouver quelqu'un qui parle l'anglais. Voici l'endroit trouver de petits villages sans la familière pancarte « chambre à louer » ou des panneaux « Restaurant ». C'est l'endroit pour rencontrer les vrais Crétois : les gens fiers et amicaux, avec un grand sens de l'humour, prêt pour aider de n'importe quelle façon et vous offrir un verre de « raki » (la boisson incolore, le produit local).
Quand vous les rencontrez sur la route, ils sourient juste et vous disent « kalimera= bonjour », « kalispera= bonsoir » ou « yasas=hello». Si vous demandez quelque chose et que vous voulez les remercier, « efharisto = merci » est le mot grec juste à utiliser.

Il y a une très bonne description des crétois par l'Évêque Catholique d'Athènes, L. Petit : « Ce sont des gens vraiment excellents qui ont appris à tenir le coup obstinément malgré les événements tumultueux de quarante siècles qui ont influencés leur caractère natal et le discours local. Le courage, mélangé avec un esprit indépendant qui est souvent près de la désobéissance, un esprit vif, l'imagination vive et une langue pleine d'images, spontanée et inchangée, l'amour pour chaque sorte d'aventure, une forte envie infatigable pour la liberté, qui va de main en main avec un désir insatiable de la bravade... Une terre fertile qui donnait toujours naissance au plus digne des hommes tant dans l'Église que dans l'État, dans la science et des lettres, dans l'économie et dans la guerre... »
(De : « Histoire de la Crète », Theoharis Detorakis ISBN 960-220-712-4)

cretoisLes Crétois ont été obligés à se battre pour leur survie et liberté pendant plus de 2,000 ans. Beaucoup de nations, Romains, Arabes, Vénitiens, Turcs et allemands ont envahi et ont occupé la Crète au cours de son histoire. Dans de nombreuses révolutions sanglantes, beaucoup de milliers de Crétois ont donné leurs vies. Par nécessité, les Crétois sont devenus de grands lutteurs. Mais les lutteurs survivent aujourd'hui, ils ne peuvent pas faire de plans pour le futur. Je pense que cette tendance d'éviter n'importe quelle planification sérieuse est un grand problème pour notre pays actuel. Vous pouvez toujours le découvrir dans notre environnement quotidien, à la façon que les villes sont construites, dans l'attitude des gens et dans la manière de traiter l'environnement. Dans un sens, il y a une sorte d'anarchie qui peut être remarquée parmi des Crétois tout autour de l'île. Par contre, n'ayez pas peur, à part cela, la Crète est sans doute un endroit sûr et agréable à visiter.

 

CE QUE LES AMIS DE LA CRÈTE EN DISENT

"La Crète, centre du globe, île de passion, magie et mystères. Carrefour de cultures anciennes et rêves de futurs." Dimitris est des Pays-Bas. Il vit depuis 15 ans en Crète.

« La Crète, pour moi, est l'endroit où l'on sent la présence de Dieu plus que n'importe où, quelque soit l'image « de Dieu ». Là où il est facile d'être soi-même, où l'esprit obtient son rythme naturel, où les choses SONT simple . J'ai vu des gens aller en Crète et qui sont revenus différents, des êtres humains plus aimables. C'est l'atmosphère, les gens et le paysage. »  Marjeta est de Slovénie.

« La Crète est belle... Il y a une grande variété de paysages sur une courte distance. Il y a aussi, une grande variété de gens et de coutumes, parce que 20-30 années avant, les gens vivaient isolés dans leurs propres villages et la communication était plutôt difficile. Vivre en Crète est une aventure dans tous les sens... Vous pouvez trouver le mieux et le plus mauvais, l'un très proche de l'autre. Les gens sont compliqués comme notre paysage, mais chaud. J'aime la côte du sud de l'île où j'ai passé une longue période, l'eau de la mer est claire et vous pouvez trouver, si vous voulez, une plage pour vous seul. » Manolis Alifierakis est d'Iraklion.

« Nous avons visité la Crète pour la première fois en avril dernier et nous sommes juste tombés amoureux de cette île enchanteresse (personnellement je voudrais venir vivre ici). J'ai un amour profond pour la musique crétoise, particulièrement la Lire. En avril, Lars, Sofia (sa femme) Maria et Olympia et moi-même ont passé beaucoup de nuits au Café Kriti à Hania, enchanté par le propriétaire et son fils dansants chaque soirée grâce aux joueurs de Lyre. Ces soirées très authentiques sont entrées dans mon sang!!!! » Sam Naomis est d'Australie.

« Ma première visite en Crète était complètement imprévue. Avec trois amis, je me suis trouvé sur un ferry qui se dirigeait vers la Crète pour échapper de la pluie à Paros. Après la pluie, le beau temps! C'était en 1990 et depuis là, la Grèce, et plus particulièrement la Crète, est venue occuper une place spéciale dans nos vies. Notre désir, non réalisé assez souvent, est de passer le plus de temps en Crète au début de l'année et de nouveau vers la fin de la saison. Entre-temps nous devons nous contenter de bons souvenirs, de la cuisine grecque, le retsina et le raki qui nous restent, tout au son de musique grecque. Et maintenant bien sûr, après tout les bons conseils, je peux ajouter un frappé ou deux au menu. » Tim Todd est du Royaume-Uni.

« En Crète, j'ai quelques bons amis dans la région de Gouves et j'ai fait un site Web pour eux. Depuis les deux dernières années j'essaye d'apprendre la langue grecque mais ce n'est pas facile, de part mon travail je ne dispose pas de beaucoup de temps. Cependant quand je suis dans montagnes de Crète, où personne ne parle l'anglais, c'est un réel plaisir de communiquer avec les anciens malgré mon petit vocabulaire grec. La prochaine fois que je viendrai en Crète, je chercherai une maison parce que dans quelques années je compte vivre là - après 11 ans de visites en Crète, je suis convaincu que c'est un endroit pour moi, pas seulement pour faire la fête ou sortir - la Culture, les gens et la manière de vivre me donne l'envie de rester là pour un temps plus long. » Patrick est d'Allemagne.

« Kriti... Pour moi est l'île numéro 1 en Europe. Jusqu'à présent, j'ai visité Kriti seulement deux fois, mais je suis sûr que le nombre augmentera rapidement. En réalité je suis juste revenu de vacances de deux semaines passées au beau village de Georgioupolis. » Uffe est de Finlande et a sa propre page Web sur la Crète.

« Nous sommes allés en Crète pour la première fois en 1986. Depuis là nous avons visité la Crète plusieurs fois. Pour nous la Crète est un endroit où l'on trouve tout : la mer, les montagnes, de merveilleux habitants et de merveilleux endroits. Je pense que j'ai laissé une partie de mon cour partout autour de l'île. » Birgit est du Danemark.

« J'ai visité les Îles grecques pour la première fois en 1971 à un temps ou les touristes n'étaient pas nombreux du tout. Au cours des années, la Crète est devenue notre place favorite et mon mari et moi avons visité cette merveilleuse, ensorcelante île presque tout les années. L'année dernière on a acheté notre propre maison sur la côte sud! Nous sommes entourés par les gens les plus merveilleux qu'on puisse probablement rencontrer. L'hospitalité la plus accueillant. Allez-là, c'est toujours comme revenir à la maison et maintenant nous avons vraiment notre propre maison là, à environ douze pas de la plage. Idyllique!! » Judy et Denis Friedland.



footer
Custom Search
Copyright Explorecrete.com

This page about Crete is protected by International Copyright Law - Web-design and SEO by ArtKreta.gr

search explorecrete.com newsletter english german french dutch swedish danish russian chinese greek